COMPTINE DU CHAT QUI CHIE

Publié le par LaurenceB

OU Comment dire gentiment à ses voisins de ne plus répandre la litière du chat sous les fils à linge.

 

Sous les draps, le caca s’amoncellera,

Sous les draps, le caca restera,

Sous les draps, le caca empestera.

 

A la chaleur venue,

Son doux fumet exhalera.

Les mouches zélées, par millier, accourues,

Irrésistiblement attirées par ce met délicat,

Déposeront, en lignes droites et sinueuses, sur les draps,

La constellation du chat chiant là.

 

Adieu fraises des bois,

Au parfum gâté par le caca,

Car pour nous, fragiles humains aseptisés, point de caca.

 

Au pays du linge qui fleure bon et danse dans le vent, le caca du chat n’est pas le bienvenu.

 

A nos adorables voisins savoyards.

Publié dans BABILLAGE

Commenter cet article

Caroline.k 13/07/2010 01:33



Bonjour Laurence,


Ce petit message pour vous souhaiter la bienvenue dans la communauté création au féminin. Je viens de rédiger un article annonçant votre entrée. Je reviendrais sur ces pages mieux découvrir
votre univers.


Au plaisir de vous lire.


Caroline


P.S : très drôle en effet, je vais essayer de le replacer un de ces jours puisque je suis en Savoie mais non savoyarde.



LaurenceB 13/07/2010 07:56



Merci de m'accepter dans votre communauté. Nos anciens voisins vont devenir célèbres, ils nous en ont fait voir de toutes les couleurs, le plus souvent ce fut le marron malodorant.


Bises.